Soudan du Sud : prestation de serment du nouveau Parlement

Soudan du Sud

Le nouveau Parlement sud-soudanais a prêté serment, lundi à Juba, avec la participation de 588 parlementaires issus du parti présidentiel et d’anciennes factions rebelles signataires de l’accord de paix de 2018.

La prestation de serment de ce nouveau Parlement intervient après une année de retard sur le calendrier et reste incomplète vu que 62 parlementaires étaient absents lundi, certains en raison de désaccords avec le gouvernement.

Le nouveau Parlement est présidé par la secrétaire générale en exercice du parti au pouvoir, Jemma Nunu Kumba, qui devient la première femme à présider le Parlement du Soudan du Sud.

En application d’un accord de paix signé en 2018 entre le président Salva Kiir et son rival Riek Machar, aujourd’hui vice-président au sein d’un gouvernement d’union nationale, le Parlement a été dissous puis “reconstitué” en mai dernier.

Le président Kiir avait récemment appelé la nouvelle présidente du parlement et les membres du parlement à se concentrer sur l’application de l’accord de paix, dont beaucoup d’aspects n’ont pas encore été mis en œuvre.

Outre les défis politiques et économiques, le pays est confronté à sa pire crise alimentaire depuis l’indépendance, avec quelque 60% de la population souffrant de graves pénuries alimentaires, selon le Programme alimentaire mondial.

( Avec MAP )