Niger/Coronavirus : Hausse des guérisons, baisse des nouvelles contaminations

Le Niger enregistre depuis quelques jours de moins en moins de cas d’infection au nouveau coronavirus et un nombre croissant de patients guéris du COVID-19, a annoncé le ministre de la Santé, Idi Illiassou Maïnassara, à la télévision publique.

En effet, sur un total de 728 personnes déclarées positives depuis le 19 mars, 217 sont toujours en cours de traitement, 478 sont sorties d’hôpital guéries et 33 sont décédées, selon le dernier bilan officiel rendu public samedi.

M. Maïnassara a lié ces “résultats satisfaisants” en termes de guérisons “à tous les efforts et l’engagement des plus hautes autorités de ce pays pour endiguer ce désastre, la mise en place des structures stratégiques et techniques, l’approvisionnement régulier en médicaments qui a permis de mettre en place dès la première semaine un protocole de prise en charge”.

A cela s’ajoutent, a-t-il poursuivi, “l’augmentation progressive de la capacité d’hospitalisation qui est passée à plus de 2.000 lits sur l’ensemble du territoire national, le renforcement du système de santé, l’engagement des agents de santé et du comité de la riposte, la capacité du centre de recherche chargé de l’examen des échantillons”.

Ceci a permis au Niger d’être classé “parmi les huit premiers pays d’Afrique qui enregistrent des résultats encourageants de la guérison”, selon le ministre de la Santé.

Toutefois, il a appelé la population à demeurer vigilante, précisant que “l’objectif du gouvernement, c’est d’arrêter la circulation de ce virus au Niger”.

Jeudi dernier, le gouvernement nigérien a décidé de la reconduction de toutes les mesures de prévention dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus en vigueur pour deux semaines, en dépit d’une évolution favorable de certains indicateurs épidémiologiques dans le pays.