Les Kényans bloqués en Chine appelés à réserver leurs billets pour être évacués le 08 mai

Kenya Airways

Les ressortissant kényans bloqués en Chine en ce temps de pandémie de Coronavirus ont été appelés à réserver d’urgence leurs billets d’avion s’ils veulent être rapatriés sur un vol de Kenya Airways programmé pour vendredi 08 mai, rapportent samedi les médias locaux, citant l’ambassadrice du Kenya en Chine, Sarah Serem.

La diplomate a fait part de ses inquiétudes quant au fait que très peu de Kényans aient réservé leur billet pour ce vol spécial qui constitue l’unique chance pour un retour dans le pays.

Elle a déclaré que le 8 mai, le vol KQ 883 de Kenya Airways quitterait Guangzhou pour Nairobi, à la suite d’un arrangement spécial entre les gouvernement kényan et chinois.

“Nous savons que, même si 183 ressortissants ont déclaré vouloir rentrer chez eux, très peu ont acheté leurs billets à ce jour (1er mai)”, a souligné la diplomate dans un communiqué relayé par les médias.

Elle a exhorté les Kényans à profiter de cet arrangement spécial, la seule opportunité disponible pour ceux qui souhaitent rentrer chez eux.

Lundi dernier, un rapport de la Commission de la défense et des relations étrangères de l’Assemblée nationale fait ressortir que les contribuables kényans devront débourser un total de 4,5 milliards de shillings (environ 405 millions de dollars) pour le rapatriement de leurs concitoyens bloqués à l’étranger en raison de la pandémie de Covid-19.

Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Macharia Kamau, avait précédemment informé le Parlement que le nombre de Kényans dans le monde s’élevait à trois millions et qu’il serait difficile de les ramener chez eux, surtout pendant cette période où la plupart des avions dans le monde sont cloués au sol.

Le président kényan Uhuru Kenyatta avait défendu la décision du gouvernement obligeant les ressortissants Kényans coincés en Chine et dans d’autres parties du monde à payer eux mêmes leurs billets d’avion s’ils veulent être rapatriés.