L’ancien président zambien Kenneth Kaunda n’est plus

Kenneth Kaunda

L’ancien président zambien, Kenneth Kaunda, est décédé jeudi dans un hôpital de la capitale Lusaka à l’âge de 97 ans, ont rapporté des médias locaux.

M. Kaunda a été admis, lundi, au Centre médical de Maina Soko, un hôpital militaire de la capitale, avait indiqué son cabinet, notant qu’il a une “pneumonie et non pas la Covid-19”.

Père fondateur de la Zambie, M. Kaunda a gouverné la Zambie pendant 27 ans après que le pays ait obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne en octobre 1964.

Lors des premières élections multipartites organisées en 1991, il a cédé le pouvoir suite à sa défaite face au syndicaliste Fredrick Chiluba.

Alors qu’il était au pouvoir, il a accueilli de nombreux mouvements luttant pour l’indépendance ou l’égalité des Noirs dans d’autres pays de la région, y compris le Congrès national africain (ANC) d’Afrique du Sud.

Chef de la principale formation politique nationaliste, Parti uni de l’indépendance nationale (UNIP), M. Kaunda était surnommé «Gandhi d’Afrique» pour son activisme non violent durant les années 1960.

Il est né le 28 avril 1924 dans la ville de Chinsali, dans ce qui s’appelait alors la Rhodésie du Nord.

( Avec MAP )