La CEDEAO apporte un soutien financier à l’Alliance des Etats du Sahel pour la lutte contre le terrorisme

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a décidé d’apporter un soutien financier de 1,9 million de dollars américains à chacun des trois pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger, pour soutenir leurs efforts en matière de lutte contre le terrorisme.

L’annonce a été faite par le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, Omar Alieu Touray, lors de la présentation devant le parlement de la CEDEAO de son rapport général sur l’état de l’organisation régionale.

Lire aussi : RDC : SIGNATURE DES ACCORDS DE DÉSENGAGEMENT DE LA MONUSCO

Le Burkina Faso recevra un million de dollars supplémentaire en raison du nombre plus élevé de ses déplacés internes, a ajouté M. Touray, cité par des médias.

Le Mali, le Burkina Faso et le Niger, en proie à l’insécurité, ont signé le 16 septembre dernier la Charte du Lipatako-gourma instituant l’AES, une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle au bénéfice des populations des trois pays.

La CEDEAO est une organisation ouest africaine regroupant 15 pays qui mutualisent leurs efforts pour assurer à l’espace communautaire une intégration économique, sociale et politique réussie, rappelle-t-on.

Avec MAP