Covid-19 : Les entreprises algériennes ont perdu un million d’emplois

Algérie

Les entreprises algériennes ont perdu un million d’emplois depuis le début de la pandémie du Coronavirus, selon le président de la Confédération des Industriels et producteurs algériens (CIPA), Abdelwahab Ziani.

Dans des déclarations à la presse, le président de la CIPA a précisé que 10% des entreprises algériennes se sont converties à d’autres cœurs de métiers du fait de la crise économique, qui a redoublé d’intensité malgré le sentiment que la relance est bien présente dans certains secteurs.

Nos entreprises manquent d’oxygène“, a-t-il ironisé, plaidant pour une amnistie fiscale et un gel de la fiscalité, afin de sauver les entreprises.

Les entreprises n’ont pas d’espoir sur le marché notamment avec la 3ème vague de la pandémie“, a-t-il mis en garde.

→ Lire aussi : Algérie : retrait définitif de l’accréditation à Al Arabiya

M. Ziani a appelé aussi à une adaptation de l’économie nationale à la vie en temps de Coronavirus plutôt que de continuer dans la “position de la tortue”.

Nous devons nous adapter et mettre en place des couloirs spécifiques pour les secteurs sinistrés“, a-t-il recommandé.

Le président de la Confédération des industriels et producteurs algériens a estimé tout de même que les choses ont bien commencé cette année pour les entreprises algériennes, mais malheureusement une troisième vague de coronavirus vient encore une fois freiner l’essor de l’économie nationale.

D’autre part, M. Ziani a souligné l’impératif de combattre la bureaucratie, relevant que “rien que pour les autorisations d’exploitation, il faut 4 à 10 ans pour les avoir“.

Il a ajouté que “c’est pour ça que je le redis encore une fois, notre ennemie c’est la bureaucratie“.

( Avec MAP )