Covid-19 : le Rwanda va acquérir son premier lot de vaccins début 2021

vaccin

Le Rwanda devrait acquérir son premier lot de vaccins contre la Covid-19 au cours du premier trimestre de l’année prochaine, a annoncé lundi le ministre rwandais de la Santé, Daniel Ngamije.

“Le gouvernement rwandais a déjà rempli toutes les conditions nécessaires pour bénéficier du cadre COVAX, une initiative conçue pour garantir un accès équitable au niveau mondial des vaccins, une fois qu’ils sont développés et autorisés à être utilisés”, a déclaré le responsable sur les antennes de la radio nationale.

Le ministre a révélé que le gouvernement rwandais avait demandé deux vaccins anti-coronavirus, à savoir AstraZeneca et Moderna, soulignant que “toutes les mesures ont été prises pour assurer la réception, le stockage et la distribution des vaccins”.

Il a fait savoir que le gouvernement compte vacciner près de 20% de la population rwandaise au cours de la première phase, précisant que la priorité sera donnée aux front-liners et personnes à haut risque, surtout le personnel médical et les agents d’autorité, les forces de sécurité, les personnes âgées de plus de 65 ans et celles vulnérables au virus.

“Après la phase pilote de la campagne imminente de vaccination à grande échelle, le gouvernement vaccinera près de 60% de la population”, a-t-il indiqué.

D’après le ministre, les autorités rwandaises débourseront près de 15 millions de dollars US pour acheter les premières doses de vaccin qui seront mis sur le marché.

Pour sécuriser sa part de vaccins, le Rwanda a été parmi les premiers pays à s’engager dans le programme COVAX, un service mondial pour les vaccins qui dispose d’un portefeuille de vaccins anti-Covid le plus important et le plus diversifié au monde.

Quelques centaines de vaccinateurs seront nécessaires pour le début de la phase pilote de la campagne de vaccination de masse au Rwanda. Cette opération inédite représente un défi logistique de taille pour les autorités sanitaires, selon plusieurs observateurs.

En Afrique, c’est le Maroc qui a le premier annoncé une campagne de vaccination massive de sa population. Au niveau mondial, des stratégies mises en place par l’OMS, dont le programme COVAX, visent à faciliter l’accès équitable de tous les pays aux vaccins anti-coronavirus qui seront produits.

( Avec MAP )