Côte d’Ivoire : l’état d’urgence et la fermeture des frontières prorogés jusqu’au 30 juin

Le Conseil national de sécurité (CNS) de Côte d’Ivoire a décidé, jeudi, de maintenir l’état d’urgence sanitaire, la fermeture de toutes les frontières et l’isolement du Grand Abidjan (Abidjan et banlieue) jusqu’au 30 juin.

Le Conseil, présidé par le chef de l’Etat Alassane Ouattara, a également décidé de la prorogation de la fermeture des bars, cinémas et lieux de spectacles, selon un communiqué officiel.

L’isolement du Grand Abidjan a été maintenu en renforçant le contrôle aux entrées et sorties et en sanctionnant les cas de violation, ainsi que le maintien du rassemblement des populations au-delà de 200 personnes pour l’intérieur du pays.

Concernant le Grand Abidjan, le CNS a prolongé l’interdiction des rassemblements des populations à Abidjan dont “le maximum autorisé est dorénavant réduit de 200 à 50 personnes”, avec un suivi sanitaire systématique de toute personne venant de l’extérieur du pays.

La Côte d’Ivoire s’est dotée d’un Plan de riposte sanitaire d’un montant de 95,88 milliards de FCFA (1 euro = 656 Fcfa), qui vise à briser la chaîne de transmission de la maladie, à garantir une meilleure prise en charge des malades. Abidjan, épicentre de la maladie, compte 95% des infectés.

A la date du 10 juin, la Côte d’ivoire a enregistré 4.180 cas, dont 2174 rémissions et 41 décès.