Covid-19: 50 millions de dollars des Etats-Unis pour soutenir le secteur de la santé et la reprise économique du Kenya

santé

Les États-Unis ont accordé au Kenya une aide de 5 milliards de shillings (environ 50 millions de dollars) destinée à soutenir le secteur de la santé et la reprise économique du pays, a annoncé mercredi l’ambassadeur américain à Nairobi, Kyle McCarter.

Ce soutien qui sera assuré par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) devrait permettre au Kenya de relever les défis immédiats et à plus long terme que pose la pandémie du Coronavirus, a expliqué le diplomate américain.

“Le peuple américain a toujours été généreux envers ceux qui en ont besoin dans le monde, et aujourd’hui le Kenya est confronté aux défis complexes de Covid-19, des inondations et des criquets”, a-t-il déclaré.

Près de 610 millions de shillings (environ 6,1 millions de dollars) de cet argent iront au programme de l’enseignement à distance et à la promotion de l’emploi dans les zones émergentes et d’une gouvernance pouvant contribuer à atténuer les conflits, la violence et les troubles civils possibles, a expliqué, pour sa part, le directeur de la mission de l’USAID au Kenya, Mark Meassick.

Il a assuré que les fonds bénéficieront directement aux Kényans. “Nous travaillons en partenariat avec le gouvernement kényan, les ONG, la société civile et les organisations et institutions locales pour soutenir le peuple du pays. Les États-Unis exigent que nos partenaires se conforment à des exigences et des normes de rapport rigoureuses”, a-t-il insisté.

À ce jour, et avec le soutien des États-Unis, plus de 1.600 agents de santé ont été formés dans 35 comtés sur les 47 que compte le pays.