Côte d’Ivoire : Retard de livraison des vaccins Pfizer

Pfizer

Les premières livraisons du vaccin Pfizer/BioNTech contre la Covid-19 en Côte d’Ivoire, prévues fin janvier, “sont reportées à la mi-février” en raison de “retards” qu’a pris leur mise à disposition, selon une source officielle.

“Les premières livraisons du vaccin Pfizer, environ 100.000 doses, initialement prévues pour la fin janvier 2021, sont reportées à la mi-février compte tenu des retards dans la mise à disposition des vaccins”, peut-on lire dans le communiqué d’un Conseil des ministres tenu mercredi à Abidjan.

En dépit de ces retards, le gouvernement “maintient le calendrier prévu pour la campagne de vaccination” et demande aux ministères compétents de “poursuivre les préparatifs”, selon le communiqué.

Le gouvernement ivoirien, qui a annoncé le début de la vaccination dans le pays pour la mi-février, a pour le moment autorisé les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna.

“L’autorisation des vaccins AstraZeneca de la Grande Bretagne, Sinopharm de la Chine et Sputnik V de la Russie, est attendue pour cette semaine”, selon le communiqué.

Le Conseil national de sécurité (CNS) de Côte d’Ivoire, après examen des propositions du comité de veille de la Covid-19, a décidé d’instaurer l’état d’urgence sanitaire du jeudi 21 janvier au dimanche 28 février 2021 pour lutter contre la flambée des cas de contamination dans le pays.

A la date du 20 janvier, la Côte d’Ivoire a enregistré 25.597 cas confirmés de Covid-19 dont 23.867 guéris et 142 décès.

( Avec MAP )