Tunisair : Des pertes financières de plus de 140 millions de dollars à cause de Covid-19

Tunisair

La compagnie aérienne tunisienne, “Tunisair”, a accumulé des pertes financières de l’ordre de 400 millions de dinars (140 millions de dollars), sans tenir compte des coûts indirects nécessaires à l’entretien des appareils pendant la période de confinement en raison de la pandémie du COVID-19, a révélé mercredi le ministère du Transport.

Ces pertes financières résultaient de la suspension de la navigation aérienne, conformément à la décision de l’arrêt des vols commerciaux de transport aérien à destination et en provenance des aéroports tunisiens depuis la mi-mars, a précisé le ministre tunisien du Transport, Anouar Maarouf, qui s’exprimait devant une commission parlementaire.

Il a expliqué que la décision de suspendre le trafic aérien avait entraîné la suspension de l’activité commerciale de Tunisair, en vigueur jusqu’au 26 juin écoulé.

Dans de récentes déclarations, Maarouf avait souligné que la situation “catastrophique” de “Tunisair” nécessite “des réformes profondes, des sacrifices, des décisions audacieuses”. Il est également temps de mettre en place “un plan de modernisation de la compagnie, à long terme”, estime-t-il.

Le ministre a, par ailleurs, plaidé en faveur de l’introduction, à Tunisair, de nouveaux services dont celui de la manutention aérienne, qui pourrait combler la régression de l’activité de transport des voyageurs.

Le ministre a évoqué aussi la détérioration du parc-avions de “Tunisair”, appelant à l’élaboration d’un plan de gestion à court, à moyen et à long termes, estimant que la situation de l’aviation civile sera difficile notamment avec la reprise de l’activité de l’aviation, prévues à partir de 2021 ou même durant la saison estivale 2022, “d’où l’urgence de sauver la compagnie nationale”.

Il n’a pas hésité à critiquer la gestion des fonds au sein de la compagnie, faisant état de dépenses déplacées.