Soudan du Sud : la Mission de l’ONU dénonce des exécutions extra-judiciaires

l'ONU

Les exécutions extra-judiciaires qui ont coûté la vie à 42 personnes au Soudan du Sud, dont de jeunes garçons, ont été dénoncées par la Mission de l’ONU Soudan du Sud (Unmiss), qui a appelé les autorités à enquêter sur ces actes.

Les enquêteurs de la division des droits humains de l’Unmiss affirment avoir recensé, depuis mars dernier, le meurtre de 29 personnes accusées de crimes dans l’État reculé pastoral de Warrap (Nord-Ouest), théâtre de violences intercommunautaires.

Les victimes, dont des hommes âgés et de jeunes garçons, ont été sorties de prison et tuées sans avoir droit à un procès équitable“, souligne l’Unmiss dans un communiqué, faisant également état de 13 exécutions sommaires perpétrée depuis mi-juin sur ordre de responsables locaux dans l’État des Lacs, situé dans le centre du pays.

Citant des témoins, la même source indique qu’une partie de ces hommes avaient été emmenés dans des endroits reculés, attachés à des arbres et abattus par des pelotons d’exécution, ajoutant que leurs corps auraient été laissés, dans certains cas, sur les arbres pour servir d’exemple.

Les personnes accusées de crimes ne devraient pas être soumises aux jugements arbitraires du gouvernement ou de chefs traditionnels décidant de leur exécution devant leur famille et leur communauté“, a affirmé le chef de la Mission de l’ONU, Nicholas Haysom, cité par le communiqué.

L’Unmiss a précisé avoir demandé au ministère de la Justice d’enquêter sur ces exécutions et avoir fait part de ses préoccupations directement à des responsables locaux des deux Etats concernés.

( Avec MAP )