Sierra Leone: 7 morts lors d’une tentative d’évasion d’une prison à Freetown

prison

Deux gardiens et cinq détenus d’une prison de la capitale sierra-léonaise, Freetown, ont péri mercredi lors d’une émeute aux allures de “tentative d’évasion”, selon les autorités.

Cinq détenus et deux gardiens sont décédés, a fait savoir le chef de la police, Abu Bakar Kallon.

Les causes de la mutinerie des prisonniers, qui ont mis le feu à une partie de ce pénitencier vieux d’un siècle, restent inconnues.

Un porte-parole de la prison avait antérieurement indiqué qu’un gardien avait été tué et plusieurs dizaines de ses collègues et de détenus blessés pendant l’émeute.

Dans la soirée, un communiqué du gouvernement a évoqué une “tentative d’évasion” et condamné “cette tentative de déstabiliser la sécurité de l’Etat”, ajoutant qu’une enquête avait été diligentée.

L’émeute s’est produite après l’annonce lundi par le ministère de la Justice que l’un des détenus avait été testé, la veille, positif au nouveau coronavirus.

Les autorités avaient annoncé ensuite la fermeture, à des fins de désinfection, de la section par laquelle il était passé avant d’être dirigé vers un hôpital. Les autres détenus de cette section ont été déplacés et mis sous surveillance sanitaire, selon le ministère.