Le vrai du faux autour du Coronavirus au Maroc: tests de dépistage, factures d’électricité, procès à distance…

Maroc

Le Coronavirus, qui a contaminé plus de 8 millions de personnes dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux. La MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.

– Les fonctionnaires et salariés peuvent refuser d’effectuer le test de dépistage au Covid-19. FAUX

– Les clients ayant des difficultés à payer les factures accumulées d’électricité seront dispensés du paiement. FAUX

– 36 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc, portant à 8.921 le nombre total des cas de contamination. VRAI

– Les conseils locaux des oulémas ont produit plus de 104.000 enregistrements d’orientation, comprenant des réponses à un certain nombre de questions. VRAI

– Quelque 108 touristes marocains, dont 5 bébés, bloqués en Espagne ont été rapatriés depuis Grande Canarie à bord d’un vol à destination de Laâyoune. VRAI

– Un total de 1.370 détenus ont été libérés à l’issue de procès à distance dans les différents tribunaux du Royaume, du 27 avril au 12 juin. VRAI

– L’aéroport de Guelmim a accéléré ses préparatifs dans la perspective de la reprise des vols internes et du retour du trafic passagers. VRAI

– L’Institut marocain de normalisation (IMANOR) a mis en place un référentiel sur les bonnes pratiques sanitaires pour la reprise et la continuité des activités. VRAI

– Lydec, opérateur d’eau et d’électricité dans le Grand Casablanca, a exprimé sa disposition à accorder, “au cas par cas et à titre exceptionnel”, des facilités de paiement à ses clients. VRAI