Le président Nigérian soutient la réélection du président de la BAD

BAD

Le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé qu’il soutiendrait la réélection du président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, accusé de “favoritisme” et d’attitude “contraire à l’éthique”.

Lors d’une audience, mardi à Abuja, M. Buhari a assuré à M. Adesina que le Nigeria “le soutiendrait fermement”, a indiqué un communiqué de la présidence nigériane.

“M. Buhari s’est engagé à ce que le Nigeria travaille avec tous les autres responsables et actionnaires de la BAD pour permettre au Dr Adesina d’être élu pour un second mandat, sur la base de son bilan”, souligne le communiqué.

Un article publié début avril dans le journal français “Le Monde” faisait état d’une dénonciation par des “lanceurs d’alerte” anonymes, qui se présentent comme des “employés préoccupés” de la BAD, de comportements “contraires à l’éthique”, de “favoritisme” et “d’enrichissement personnel” de M. Adesina.

Les Etats Unis, l’un des principaux actionnaires de la BAD, ont exigé une enquête “approfondie” sur ces allégations par un “enquêteur extérieur indépendant”.

Président de la BAD depuis 2015, Akinwumi Adesina, ancien ministre nigérian de l’Agriculture, est le seul candidat à sa propre succession. L’élection doit se tenir fin août prochain.