Le président Kényan annonce la reprise “très prochaine” des vols intérieurs et la levée des restrictions sur les voyages inter-comtés

Le président kényan Uhuru Kenyatta a annoncé, vendredi soir, la reprise “dans les prochains jours” des vols intérieurs ainsi que la levée des restrictions sur les mouvements et les voyages inter-comtés, décrétées depuis plus de trois mois pour juguler la propagation du nouveau Coronavirus dans le pays.

Kenya Airways (KQ), cloué au sol depuis trois mois par la pandémie de coronavirus, reprendra ses vols intérieurs dans “les prochains jours”, a déclaré le président Kenyatta lors d’une vidéoconférence parrainée par le Corporate Council on Africa basé à Washington.

Le gouvernement fixera bientôt une date pour que la compagnie aérienne reprenne ses vols internationaux, a ajouté le président.

“Nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous assurer d’être de retour dans le ciel (…) Nous sommes impatients d’ouvrir le ciel, mais nous devons nous assurer que nous restons tous en sécurité”, a affirmé Kenyatta.

L’annonce du président est intervenue le même jour où le nouveau PDG de KQ, Allan Kilavuka, a révélé que la compagnie aérienne a perdu environ 10 milliards de shillings (environ 100 millions de dollars) jusqu’à présent en raison de la pandémie et des blocages associés.

Le président Kenyatta a, par ailleurs, dévoilé son intention de lever le verrouillage qui a restreint les mouvements d’entrée et de sortie des comtés de Nairobi et de Mombasa comme mesure destinée à freiner la propagation du coronavirus.

Il a indiqué que le moment était venu pour le gouvernement de lever le verrouillage tout en respectant strictement les directives de l’Organisation mondiale de la santé.

“Nous allons ouvrir les blocages inter-comtés”, a-t-il assuré.