Le Kenya sur le point de négocier un accord commercial post-Brexit avec le Royaume-Uni (Porte-parole)

Le Kenya est sur le point de négocier un accord commercial post-Brexit avec le Royaume-Uni, a annoncé samedi la porte-parole de la State House Kanze Dena, ajoutant que les deux pays se sont mis d’accord sur ces négociations suite à une conversation téléphonique entre le président Uhuru Kenyatta et le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Citée dimanche par les médias locaux, Kanze a indiqué que les négociations devraient être finalisées avant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit) le 31 décembre 2020, ajoutant que les deux dirigeants ont convenu que les négociations se dérouleront dans le cadre du partenariat stratégique Kenya-Royaume-Uni établi en janvier 2020 et conformément aux paramètres de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) afin de renforcer l’intégration régionale.

“Lors de la conversation téléphonique, le président Uhuru Kenyatta et le Premier ministre Johnson ont également discuté de plusieurs questions d’intérêt commun, dont la réponse des deux pays à la crise mondiale de la santé Covid-19”, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Le président kényan a remercié le gouvernement britannique pour avoir prolongé l’amnistie pour les séjours de visa pour les ressortissants kényans au Royaume-Uni qui ne peuvent pas rentrer en raison des restrictions de voyage de Covid-19 jusqu’au 30 mai 2020.

“L’amnistie des visas, a noté le chef de l’Etat, a permis aux Kényans, en particulier les étudiants et les travailleurs, de demander un renouvellement de visa à long terme au Royaume-Uni sans avoir à retourner au Kenya”, a-t-elle déclaré.

Par ailleurs, Le Kenya devrait entamer le 07 juillet des pourparlers commerciaux sur l’accord global de libre échange avec les Etats-Unis, le premier du genre avec un pays de l’Afrique subsaharienne et le le deuxième que les Etats-Unis nouent avec un pays africain, après celui signé avec le Maroc en juin 2004 et entré en vigueur depuis le 1er janvier 2006.