La BM approuve un financement supplémentaire de 130 millions de dollars pour permettre au Kenya l’acquisition de vaccins anti-Covid19

Banque Mondiale

La Banque Mondiale a approuvé un financement supplémentaire de 130 millions de dollars (14 milliards de shillings) pour permettre au Kenya l’acquisition de vaccins contre le Covid-19.

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé ce financement dans le cadre du “Kenya Covid-19 Health Emergency Response Project”, souligne un communiqué du prêteur mondial, qui ajoute que ce financement supplémentaire permettra au Kenya de se procurer davantage de vaccins via l’initiative “African Vaccine Acquisition Task Team” (AVATT) et le Mécanisme COVAX pour un accès mondial aux vaccins. “Il soutiendra également le déploiement de ces vaccins en augmentant la capacité de stockage de la chaîne du froid du Kenya”, dont la création de 25 dépôts de vaccins de comté, le renforcement des capacités de 36 dépôts de sous-comté et l’équipement de 1.177 établissements de santé en matériel de stockage de vaccins, indique le communiqué relayé mardi par les médias kényans.

Keith Hansen, directeur de pays de la Banque mondiale pour le Kenya, a déclaré que ce financement supplémentaire aidera le Kenya dans ses efforts concertés pour contenir l’augmentation des cas d’infections à Covid-19.

“Le financement initial pour l’acquisition de vaccins Covid-19 permettra au gouvernement d’élargir l’accès à plus de Kényans gratuitement”, a-t-il expliqué. “Avec le soutien accru pour une réponse rapide au Covid-19, la Banque mondiale offre au gouvernement une approche flexible pour sélectionner un portefeuille de vaccins qui convient le mieux aux capacités locales, aux délais de livraison et aux approbations de vaccins”, a déclaré, pour sa part, Jane Chuma, Économiste principal de la santé de la Banque mondiale.

Le Kenya avait reçu jusqu’à présent 1,02 million de doses de vaccins dans le cadre du mécanisme Covax.

( Avec MAP )