Intempéries au Rwanda : le bilan s’alourdit à 65 morts

Rwanda

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le Rwanda depuis mercredi soir ont fait 65 morts, notamment dans des inondations, selon un nouveau bilan communiqué jeudi soir par le ministère de la Gestion des urgences.

“Au moins 65 morts ont été recensés (…) Les pluies ont également endommagé des infrastructures, dont des routes, et 91 maisons, cinq ponts et plusieurs fermes ont été emportées par les eaux”, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Un précédent bilan annoncé jeudi dans la journée par la ministre de la Gestion des urgences, Marie-Solange Kayisire faisait état de 55 morts.

Les inondations provoquées par les fortes pluies qui ravagent le nord et l’ouest du pays depuis mercredi ont provoqué de “nombreuses catastrophes”, a affirmé le ministère.

Mercredi, le ministère de la Gestion des urgences a annoncé que huit personnes ont péri entre le 1er et le 6 mai dans des pluies diluviennes.

L’Agence météorologique du Rwanda a mis en garde cette semaine contre des précipitations supérieures à la normale prévues dans de nombreuses régions du pays, notamment dans les provinces du nord et de l’ouest.

Le Rwanda, un pays de haute altitude particulièrement vulnérable au changement climatique, est souvent frappé par des catastrophes naturelles, notamment des pluies torrentielles, inondations, glissements de terrain et tremblements de terre.

Avril dernier, 6 personnes ont été tuées dans des inondations et glissements de terrain déclenchés par des pluies diluviennes. Un mois auparavant, des pluies torrentielles ont tué une dizaine de personnes dans le pays est-africain.

Chaque année, durant la saison des pluies, de grandes étendues de terre dans plusieurs localités des régions montagneuses au Nord et à l’Ouest du Rwanda sont détruites par des inondations et glissements de terrain, laissant des milliers de personnes sans abri.

En 2019, les catastrophes naturelles survenues au Rwanda ont fait 70 morts et plus de 170 blessés, selon un bilan officiel établit par le ministère de la Gestion des urgences.