Ghana : 69 millions USD de la BAD pour juguler l’impact du Covid-19

BAD

Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement vient d’approuver une subvention de 69 millions de dollars au profit du Ghana pour soutenir les efforts de lutte contre la pandémie de Covid-19 et atténuer son impact socioéconomique sur le pays.

Ce financement du guichet de prêt à taux concessionnel de la Banque africaine de développement (BAD) servira d’appui budgétaire au gouvernement ghanéen pour financer son plan national de préparation et d’intervention d’urgence ainsi que son programme d’allègement des effets du coronavirus.

Plus précisément, les fonds contribueront à renforcer la capacité des établissements de santé à isoler, diagnostiquer et soigner les patients, et à fournir davantage de tests, de produits pharmaceutiques, d’équipement et de lits. Ils permettront également l’acquisition d’équipements de protection individuelle (EPI) adéquats pour le personnel soignant, ainsi que des mesures de compensation financière, outre un programme d’assurance destiné précisément aux professionnels de la santé et personnels de secteurs connexes.

“Dans l’ensemble, l’objectif est d’enrayer la propagation du virus, d’élargir le dépistage et d’atténuer l’impact du virus sur la vie sociale et économique par des mesures visant à protéger l’emploi, maintenir les moyens de subsistance et soutenir les petites entreprises”, a indiqué Marie-Laure Akin-Olugbade, directrice générale de la Banque pour l’Afrique de l’Ouest.

Le Ghana a enregistré jusque-là 37.014 cas de Coronavirus, dont 33 365 guérisons et 182 décès.