Des projets pour 208 milliards $ en vue de l’opérationnalisation de la ZLECAF

BAD

La Banque africaine de développement (BAD) et ses partenaires prévoient 230 projets évalués à 208 milliards de dollars, afin de favoriser les perspectives d’opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine, a fait savoir le président du Groupe de la BAD, Adesina Akinwumi.

A l’approche de l’édition 2021 du Forum pour l’investissement en Afrique, la BAD et ses partenaires ont déjà préparé une réserve de 230 projets évalués à 208 milliards de dollars, afin de favoriser les perspectives d’opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine” a-t-il déclaré à l’occasion des Assemblées annuelles de la Banque.

Nous restons très attachés à la réussite de la Zone de libre-échange continentale africaine. C’est pourquoi la Banque avait accordé 4,8 millions de dollars pour soutenir la création du secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine“, a -t-il poursuivi.

Je suis très optimiste pour l’Afrique. L’Afrique va se relever, l’Afrique va mieux se reconstruire, l’Afrique va prospérer et certains partagent mon optimisme“, a lancé M. Akinwumi.

Une enquête menée auprès des sociétés de capital-investissement par African Private Equity and Venture Capital Association en 2020 révèle que 60 % des investisseurs commanditaires envisagent d’augmenter leurs investissements en Afrique au cours des trois prochaines années, a-t-il poursuivi.

Les Assemblées annuelles du Groupe de la BAD ont débuté mercredi en visioconférence sous le thème “Renforcer la résilience des économies en Afrique après le Covid-19”.

Les Assemblées, qui prendront fin ce vendredi, serviront de plateforme aux gouverneurs de la Banque pour partager leurs expériences dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 et les mesures politiques prises pour reconstruire les économies et assurer les moyens de subsistance.

( Avec MAP )