Covid-19 : le Gabon décide d’interdire l’octroi du visa d’entrée aux ressortissants de l’UE

visa

Le Gabon a décidé dans le cadre du principe de réciprocité d’interdire l’octroi du visa d’entrée aux ressortissants de l’Union européenne (UE).

Cette mesure fait suite à la décision de l’Union européenne d’interdire l’accès à l’espace Schengen à plusieurs pays dont le Gabon. L’UE a estimé que la situation épidémiologique n’est pas suffisamment sûre dans ces pays pour la reprise des voyages.

“Le Gabon a décidé en application du principe de réciprocité d’interdire l’accord du visa d’entrée au pays aux citoyens de 27 Etats membres de l’Union européenne”, a souligné le ministre gabonais des Affaires étrangères, Alain Claude Bilie By Nze.

Et d’expliquer, dans une note adressée aux chefs de missions diplomatiques et postes consulaires du Gabon à l’étranger, que cette suspension de visa inclut les demandes pour tourisme et séjour privé, motif professionnel (sauf résident) et visa d’affaires, précisant que sont exemptés, les officiels appelés à se rendre au Gabon dans le cadre des missions dûment autorisées par le gouvernement.

Les autorités gabonaises ont procédé, mercredi, à un allègement des mesures de confinement, édictées pour lutter contre le coronavirus, notamment la reprise des vols internationaux et la réouverture des restaurants et hôtels, rappelle-t-on.