Covid-19 : 8 vaccins en essai clinique, selon l’OMS

vaccins

Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé, huit vaccins contre le coronavirus sont en essai clinique et 110 autres à différents stades de développement, alors que les gouvernements du monde entier se démènent pour contenir le virus.

Des sociétés pharmaceutiques et des instituts de santé dans des pays comme les États-Unis, la Chine et l’Allemagne ont dirigé le développement du traitement des patients atteints de COVID-19.

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi un projet national visant à accélérer le développement d’un vaccin contre le coronavirus, affirmant qu’il espérait des résultats d’ici la “fin de l’année” ou “peut-être avant”.

Au Japon, il est peu probable qu’un vaccin contre le virus, qui a tué environ 300.000 personnes dans le monde, soit disponible avant la fin de l’année, selon des experts médicaux.

La société de biotechnologie américaine Moderna Inc. a entrepris des essais cliniques depuis mars en collaboration avec l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses.

Les deux entités travaillent sur un vaccin qui contient de l’ARN, un matériel génétique synthétisé pour amener les cellules à produire des protéines similaires au coronavirus qui pourraient déclencher la réponse immunitaire de l’organisme pour produire des anticorps efficaces.

En Chine, quatre groupes figurent sur la liste de l’OMS, dont CanSino Biological Inc., qui tente de modifier génétiquement d’autres virus pour produire des protéines de coronavirus, ce qui pourrait déclencher une réponse immunitaire.

Le partenariat entre la société pharmaceutique américaine Pfizer Inc. et BioNTech SE, une société allemande d’immunothérapie, est également en cours.

Au Japon, six vaccins candidats sont toujours en évaluation préclinique, l’Université d’Osaka, l’Université de Tokyo et l’Institut national des maladies infectieuses y travaillant entre autres.

Le développement d’un vaccin efficace nécessite plusieurs étapes. Des premières études précliniques sont menées, impliquant généralement des expériences en laboratoire et sur des animaux, pour déterminer la force, la sécurité et l’efficacité du vaccin, suivies de plusieurs essais cliniques sur l’homme, et enfin le vaccin doit obtenir l’approbation du gouvernement pour être distribué au public.