Côte d’Ivoire : la croissance à 0,8% si la crise sanitaire dure jusqu’à fin 2020

Côte d'Ivoire

La croissance économique en Côte d’Ivoire pourrait enregistrer une baisse conséquente pour se situer à 0,8%, si la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19 perdure jusqu’à fin 2020, a indiqué lundi le ministre ivoirien de l’Économie et des finances, Adama Coulibaly.

“Le taux de croissance du PIB, initialement prévu à 7,2% en 2020 pourra connaître une baisse importante pour ressortir à 0,8%, si la crise perdure jusqu’en fin d’année”, a-t-il dit au lancement à Abidjan de la mission d’instruction du 3e “C2D”, programme français d’allègement de la dette ivoirienne.

L’officiel ivoirien a relevé que la situation de la Covid-19 affectera la dynamique socio-économique du pays amorcée depuis 2012. De ce fait, « le déficit budgétaire devrait se creuser mettant en mal les efforts du gouvernement de ramener à la norme communautaire de 3% du PIB ».

Selon le ministre ivoirien de l’Economie, la Côte d’Ivoire se prépare à maintenir la résilience et amorcer une reprise d’activités rapide, en vue de répondre aux enjeux de la transformation économique, de l’emploi des jeunes et du développement social.

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, avait indiqué fin mars que les données sur la croissance économique en Côte d’Ivoire ressortaient une réduction de moitié et s’établirait à 3,6%, dans l’hypothèse d’une maîtrise de la pandémie à fin juin 2020.