Au moins 127 morts, dont 45 soldats, dans des affrontements entre civils et militaires au nord du Soudan du Sud

affrontements

Au moins 127 personnes ont été tuées, dont 45 militaires, depuis samedi dans des affrontements entre soldats et membres de la communauté Gelweng au nord du Soudan du Sud, lors d’une opération de désarmement, a indiqué mercredi le porte-parole de l’armée, Lul Ruai Koang.

“Je peux vous confirmer que le bilan se monte à 127 morts. Selon nos informations, 82 civils ont été tués dans ces heurts et 45 soldats de l’armée du Soudan du Sud”, a précisé le porte-parole cité par des médias internationaux basés à Juba.

Des jeunes de cette communauté qui ont refusé de rendre leurs armes dans le cadre de cette opération, ont attaqué une position de l’armée sud-soudanaise, ajoute le même source qui a fait état de 32 blessés parmi les soldats.