Afrique du Sud: Le chômage bat un nouveau record

chômage

Le taux de chômage en Afrique du Sud a atteint un nouveau record de 34,4% de la population active au 2ème trimestre 2021, a révélé mardi l’Agence sud-africaine des statistiques (Stats SA).

“Cela se traduit par 7,8 millions de personnes sans emploi, soit 584.000 de plus qu’au cours des trois premiers mois de l’année, où le taux de chômage était de 32,6%”, a précisé Stats SA dans son enquête trimestrielle sur la population active (QLFS).

Par ailleurs, ajoute le rapport, la définition élargie du chômage, qui inclut les personnes en âge de travailler qui ont cessé de chercher un emploi, a augmenté à 44,4 %, soit 12 millions de personnes.

Le secteur formel, qui représente plus des deux tiers de l’emploi total, a été le plus durement touché, perdant 375.000 emplois entre avril et juin, relève la même source, notant que les pertes les plus importantes ont été principalement enregistrées dans le secteur de la finance et des services avec 278.000 emplois supprimés.

Selon Maarten Ackerman, économiste en chef au cabinet de conseil Citadel, il s’agit de «chiffres choquants», car ils n’incluent pas la période de confinement strict pendant la troisième vague de la pandémie de la Covid-19 et les troubles sociaux qui ont ravagé le pays de juillet.

«Nous pouvons donc nous attendre à ce que le chômage s’aggrave davantage au cours du troisième trimestre», a-t-il soutenu, ajoutant que le taux de chômage enregistré en Afrique du Sud est le plus élevé parmi 82 autres pays surveillés par Bloomberg.

L’Afrique du Sud, qui compte parmi les pays les plus industrialisés du continent africain, s’est engluée depuis plus d’une décennie dans une crise caractérisée par une croissance molle, la détérioration des finances publiques, le chômage de masse et des inégalités considérées parmi les plus criantes au monde.

( Avec MAP )